Trovaores - Duendeando Project Création

Le 25 Janvier 2019 - Commande de la Mc2 de Grenoble

Antonio Placer | voix

Antonio Campos | voix

Pablo Suarez | piano

Gabriele Mirabassi | clarinette

José Antonio Suárez Canito | guitare flamenco 

José Luis López | Violoncelle

Belén Maya | Danseuse invitée

 

Direction artistique - Jean-François Carcelen, Antonio Placer, Antonio Campos

Production - NTSMB

Coproductions - MC2 de Grenoble, Théâtre Alhambra à Grenade (Espagne) et Casa Museo Federico Garcia Lorca

  CALENDRIER DE CREATION

Du 27 au 30 Novembre 2017 - au NTSMB à Grenoble, répétitions entre Antonio Campos et Antonio Placer.

Le 1er décembre - rendu de création " Moulins à voix " avec Ismael de Begoña

Du 15 au 19 avril 2018 - répétitions à Madrid studio Pablo Suarez (Espagne).

Du 07 au 11 juillet 2018 - Théâtre Alhambra à Grenade (Espagne)

Du 03 au 08 septembre 2018  - MC2 de Grenoble

8 septembre 2018 - Showcase Trovaores - Duendeando Project - MC2 de Grenoble

25 Janvier 2019 - Création - MC2 de Grenoble

 


TROVAORES est avant tout l’histoire d’une rencontre au creux des Rías de Galice et des montagnes enneigées de Grenoble et Grenade. Six artistes, musiciens et chanteurs, qui prennent un immense plaisir à se retrouver ensemble sur scène pour créer une histoire musicale faire de normes et de transgressions et qui veulent le partager avec le public.

 

Ensemble leurs noms sont deux titres de poèmes, deux beaux projets : Al Placer de los Campos (au plaisir des champs) ou encore Los Campos del Placer (les champs du plaisir). Leur rencontre avait donc tout d’une évidence, elle n’est en rien fortuite tant les parallélismes sont nombreux. Tous deux sont poètes et chanteurs, parfois poètes chanteurs, parfois chanteurs poètes, tous deux sont musiciens, compositeurs, auteurs, arrangeurs, tous deux sont rompus aux collaborations artistiques.

Antonio Campos a chanté pour les plus grands danseurs ou chorégraphes de la scène flamenca : Andrés Marín, Antonio Canales, Manuela Carrasco, Belén Maya, Rocío Molina ou Rafaela Carrasco. Quant à Antonio Placer, on ne compte plus ses riches collaborations avec des artistes d’horizons divers : Angélique Ionatos, Steve Swallow, Jean-Marie Machado, Renaud García Fons, Rocío Márquez, Fernando Suárez Paz, Moacir Santos, etc.

 

Le poète Federico García Lorca a fait du duende cet insaisissable qu’un artiste est à même de provoquer dans l’espace de la création. Là où le duende agit, il y a conjonction, dialogue, unisson. Antonio Placer aime la rencontre, l’Autre est le moteur de sa créativité, il aime à se laisser aller au plaisir de la conversation musicale. Antonio Campos, tout en générosité, le lui rend bien. Tout son art (el arte est aussi une autre façon de dire le duende) se déploie dans ce frêle interstice qui sépare la norme de sa transgression. Antonio Placer et Antonio Campos, ce sont deux univers unis par une même origine, celle d’appartenir à des nomadismes féconds : Antonio Campos est Gitan, Antonio Placer porte son Espagne à Grenoble depuis de longues années. Davantage que leur hispanité, le trait d’union des deux artistes est précisément ce désir d’ailleurs, une force qui les pousse à chercher le télescopage subtil, l’échange fondateur. C’est de ce dialogue, a priori improbable, de la Galice et de l’Andalousie, du Caló et du Tamarindola, du flamenco et de la chanson d’auteur que naît TROVAORES - Duendeando project.

 

À leurs côtés, des musiciens énormes. De magnifiques artistes qui viennent apporter leur pierre à l’édifice, grâce à leur lecture personnelle d’un répertoire soigneusement choisi parmi les styles les plus intenses du flamenco, dans lesquels Antonio Campos excelle, et les compositions les plus fortes d’Antonio Placer, balades profondes dans lesquelles émerge la trace d’un exil qui l’a amené à quitter ses terres de Galice pour trouver refuge au pied des Alpes. 

Leurs arrangements nous font passer du flamenco le plus essentiel aux sonorités du jazz ou de la trova poétique hispanique ou galicienne apportant au spectacle une respiration et un rythme où chaque pulsion est un tribut à une profonde énergie syncrétique.

 

TROVAORES prendra la forme d’un spectacle à deux voix, puissantes, contrastées et complémentaires, soutenues par des musiciens d’horizons divers, une sorte de pont entre les Suds, entre les ici et les ailleurs.

 

TROVAORES croise ainsi deux univers artistiques et poétiques portés par des voix profondes, rugueuses lorsque le duende oblige, tout en retenue lorsque l’émotion s’impose. Portés aussi par des textes d’où se dégagent une puissance rageuse et un engagement de tous les instants.

 

TROVAORES project, c’est le duende en action et en interactions, car si le duende, est l’âme des « sons noirs», il est aussi l’esprit des rencontres. 


              

Partenaires : 

Le NTSMB de Grenoble, la Ville de Grenoble, le Département de l'Isère, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la SPEDIDAM, le CNV, le FCM, l'ADAMI, la Soufflerie, scène conventionnée de Rézé, la MC2 de Grenoble, l'Espace Paul Jargot de Crolles, Viavox Production, S'ard, l'autre distribution, el teatro Alhambra, la Casa Museo Federico Garcia Lorca